Dans cette maison aux murs si épais qu’ils arrêtent le temps, persiste le souvenir du grand oncle Léon.
Il reste assis, là, campé dans son vieux fauteuil fané.
Il est bien, là. Ça divague… avec patience et sans inquiétude.
À quoi pense-t-il ? De quoi rêve-t-il ?

Né en 2018, quelque part entre l’autoroute A7 et le massif du Vercors… Trip for Léon compose une musique trip-hop/folk. Des envolées lyriques, du downtempo acoustique, des machines électroniques mêlées aux instruments traditionnels et électriques. Le binôme dévoile son univers intime et sort à l’automne son premier EP 4 titres, nommé « Perpetual waves ».

 

Les musiciens :

Marie GROLLIER, chant, guitare, violoncelle, clavier :
Longtemps dans le post-rock et la cold-wave (2006-2014), la découverte du violoncelle et du chant lyrique renouvelle sa passion et alimente sa curiosité. En 2016, elle est invitée à accompagner des lectures (Mémorial du Camp de Rivesaltes). On la retrouve Ublot (électro-acoustique et arts croisés) et le trio argentin Amanec3r. Elle est également diplômée d’une licence de musicologie (Université de Grenoble). Deux de ses compositions peuvent être entendues dans le spectacle Le Garçon qui volait des avions par la cie L’Autre Monde.

Clément TERNISIEN, machines, accordéon, basse, voix :
Musicien éclectique, il fonde les Barons Perchés (musiques de l’est) en 2006. ll collabore avec le milieu du théâtre et la cie Gérard Gérard avec qui il participe au spectacle Les Visiteurs du Parc (2013) et accompagne les ateliers amateurs (2016). On le retrouve dans le spectacle de rue déambulatoire Rendez-vous (cie Les Petites Gens) et sur scène avec les groupes Ublot, La Gouailleuse (chanson française) et L’Impasse humaniste (rock-noise psyché).